Être attentif au mode opératoire.

La vigilance est de mise vis-à-vis des entreprises qui opèrent souvent sous forme de démarchage à domicile ou téléphonique. Certaines proposent des retours sur investissement alléchants, voir même des installations autofinancées. Parfois certaines se disent recommandées par EDF, l’ADEME, la Région Bretagne ou les Espaces Info-Energie.

Cependant, la production d’énergie ou les économies d’énergie annoncées lors du démarchage sont souvent fortement surestimées. Parfois même les installations ne sont pas finalisées correctement ce qui entraîne l’impossibilité d’utiliser les équipements alors que le crédit à la consommation est engagé. L’entreprise assure sa rémunération par un devis largement surévalué et/ou par l’intermédiaire d’un taux de crédit à la consommation très élevé.

Les bons réflexes :

  • Se méfier des diagnostics gratuits ;
  • Ne pas céder à la pression commerciale : ne rien signer, ni payer le jour même ;
  • En cas de signature d’un devis, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours. Il suffit de renvoyer le bordereau de rétractation, qui doit être joint à votre contrat. Si ce n’est pas le cas, adressez au vendeur une lettre recommandée avec accusé de réception. C’est la date d’envoi indiquée par la Poste qui fait foi. Passé ce délai, des recours continuent d’exister, il faut alors se rapprocher des associations de consommateurs ou prendre contact avec les Directions Départementales de la Protection des Populations (DDPP) ;
  • Exiger un devis précis mentionnant les coûts de prestations avec les références obligatoires et les coûts du crédit à la consommation ;
  • Prendre le temps de lire attentivement le contrat et de vérifier les éléments suivants : le lieu de la vente mentionné doit être le domicile du particulier afin de pouvoir bénéficier des règles de protection prévues par la loi pour ce type de vente ; les coordonnées du vendeur doivent figurer sur le contrat ; l’exactitude de la date, il est conseillé de refuser systématiquement l’antidatage qui permet au vendeur de passer outre le délai de rétractation de 14 jours ;
  • Privilégier les entreprises locales et vérifier que l’entreprise est « Reconnue Garant de l’Environnement » RGE), critère indispensable pour bénéficier du crédit d’impôt. Un annuaire des entreprises RGE est disponible sur le site : faire.fr

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter :

  • L’Espace Rénov’ Habitat – 02 99 57 02 20 – www.espacerenovhabitat-paysdesvallonsdevilaine.fr
  • Les associations de consommateurs de votre département
  • 3939 « Allô, Service Public » (0,12€ la minute) —Info Service Consommation
  • Le site Internet de la DGCCRF : dgccrf.minefi.gouv.fr – La direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes de votre département
  • L’Institut national de la consommation : conso.net

 

Recommandation d’Espace Rénov’Habitat : Si vous êtes vraiment intéressés par des travaux d’amélioration de l’habitat, ne pas hésiter à faire au moins 3 devis, pour pouvoir comparer. Prenez le temps de réfléchir à votre projet, il n’y a pas d’urgence. Demander des références à l’entreprise et parlez-en autour de vous et n’hésitez pas à nous contacter.

Sur site internet : guide à télécharger, « Mieux connaitre les pratiques commerciales »